Comment réussir le TOEIC

Comment réussir le TOEIC : de la préparation à l’épreuve

Il y a différentes raisons de passer le TOEIC.

Que ce soit pour:

  • valider son année d’étude / diplôme,
  • partir à l’étranger
  • trouver un job aux responsabilités internationales, le TOEIC sera un allié dans la concrétisation de vos projets.

Le TOEIC est un test composé de 200 questions et noté sur 990 points. Il permet d’évaluer votre niveau de compréhension de l’anglais professionnel. Il est divisé en deux parties de 100 questions : La partie “Reading” pour évaluer votre compréhension écrite et la partie “Listening” pour évaluer votre compréhension orale.

Le niveau d’anglais est aujourd’hui une compétence annoncée comme pré-requis dans beaucoup d’entreprises qui rayonnent à l’international. Le TOEIC vous permet de valider et de certifier ce niveau de langue.  Comment mettre toutes les chances de son côté en atteignant un score élevé ? Nous vous proposons de le découvrir avec nos conseils pour bien préparer l’épreuve.

 

Bien se préparer avant l’épreuve

 Comprendre les spécificités du TOEIC

L’une des particularité du TOEIC est d’être un examen standardisé. Il est donc uniforme et cohérent dans sa notation et dans sa valeur peu importe la session ou le lieu de passage.

Votre score TOEIC a donc la même valeur dans tous les pays. Cette standardisation permet de facilement identifier la structure, les enchaînements, les types de questions, les thématiques, le nombre d’exercices etc. C’est une chance pour vous.

En effet, faire l’effort de comprendre les spécificités du test, c’est s’assurer d’optimiser son temps de préparation, gagner des points le jour de l’examen et surtout d’éviter toute mauvaise surprise.

Gardez à l’esprit que le TOEIC cherche à évaluer votre niveau d’anglais dans un contexte professionnel. Par conséquent, les thématiques et le vocabulaire y seront liés. Préparez-vous en conséquence en révisant le vocabulaire du monde des affaires.

 Préparez vous de manière active et passive

Une fois les spécificités du test découvertes, il est maintenant temps de passer à la phase réelle de préparation. Cette préparation est divisée en  deux phases précises: la phase active et la phase passive.

En fonction de votre niveau initial en anglais, la phase passive peut être moins volumineuse que la phase active.

  • La phase passive

La phase passive consiste à prendre en considération toutes les opportunités du quotidien pour améliorer votre niveau de langue.

Ce n’est pas une préparation spécifique au TOEIC mais une opportunité d’élever votre niveau d’anglais, d’améliorer votre compréhension orale et de vous familiariser au vocabulaire du test.

Pour ce faire, vous pouvez par exemple regarder des séries en VO, écouter des émissions en anglais ou lire la presse anglophone. N’hésitez pas à favoriser  les conversations en anglais, pour apprendre à retirer les informations importantes de ces discussions. Cette capacité d’analyse vous sera utile pour la partie Listening du TOEIC.

  • La phase active

La phase active est l’entraînement pratique du TOEIC qui vous permettra de vous améliorer sur les exercices. Attention, dans cette phase, le niveau d’anglais est important mais ne suffit pas.

En effet, même avec un bon niveau de langue, un candidat peut avoir des difficultés sur certaines questions spécifiques s’il n’a pas fait l’effort de se préparer en amont. Beaucoup de ressources en ligne existent pour réviser le TOEIC. Vous pouvez également décider de partir à l’étranger pour effectuer un stage intensif de préparation.

 Pour une bonne préparation active, nous vous conseillons de vous créer un programme de révision divisé en quatre parties :

1ère partie : Prendre connaissance des spécificités du TOEIC en lisant un énoncé d’examen.

2ème partie : Réviser le vocabulaire professionnel et refaire une passe sur les basiques : grammaire et conjugaison.

3ème partie : Faire des exercices TOEIC pour évaluer les progrès à réaliser et voir les points que vous devez encore travailler.

4ème partie : Clôturer la phase de préparation avec un test blanc TOEIC pour évaluer votre progression et voir combien de points vous pouvez espérer à ce niveau de préparation. Si votre score ne vous satisfait pas, refaites cette boucle en 4 parties.

 

GlobalExam

Première plateforme de préparation en ligne aux tests de langue, vous a expliqué comment réussir le TOEIC

Dimension-Commerce vous offre :

-20% avec le code DC20

sur global-exam.com

 

Lecture recommandée sur ce thème

TOEIC ou TOEFL : Quel test de langue choisir ?

Le TOEIC est le TOEFL sont deux tests de langue anglophone qui permettent d’évaluer et de certifier le niveau d’anglais d’un candidat. Ce sont deux des tests de langues les plus connus et qui sont les plus reconnus par les universités étrangères et les entreprises à l’international. Alors, quel test de langue est fait pour vous ? TOEIC, TOEFL, lequel choisir ? On vous dit tout sur les différences et les caractéristiques de ces deux tests.

Comment bien se préparer au TOEFL-IBT

Le TOEFL IBT est la version du TOEFL qui se passe sur ordinateur. Ce test est le plus souvent utilisé dans les milieux universitaires pour certifier le niveau d’anglais des candidats. Il est notamment utilisé pour étudier à l’étranger. Il se compose d’une partie compréhension ( écrite et orale ) et d’une partie expression ( écrite et orale ). 

Comment bien réussir la partie speaking du TOEFL-IBT ?

La partie Speaking du TOEFL IBT consiste à évaluer votre niveau oral en anglais. Pour cela, vous devrez passer par 6 exercices de questions / réponses derrière un ordinateur via un microphone. Ces 6 exercices vous demanderont de parler d’un sujet familier, d’exprimer une opinion, de faire le résumé de textes, de faire le résumé d’une discussion et de faire le résumé d’un cours magistral…  

 

Haut de Page