Concours Tremplin 1 - Concours d'Écoles de Commerce Post Bac+2

Le concours Tremplin 1

Concours Tremplin 1 -

Concours d'Écoles de Commerce Post Bac+2

 

Le concours Tremplin 1 s’adresse aux étudiants titulaires d'un Bac +2 qui souhaitent intégrer directement en 2ème année une des écoles de commerce regroupées au sein du concours post-prépa ECRICOME :

Ce concours s'adresse donc aux titulaires (ou en passe d'être titulaires à la rentrée suivante) d'un BTS, d’un DUT, d’une Licence 2…

Les étudiants peuvent s'inscrire directement sur le site du concours du 10 décembre 2016 au 24 mars 2017.

Les frais d’inscription au concours Tremplin 1 s'élèvent à 325€ (écrits+oraux) pour l’entrée en école de commerce et de management de la banque d’épreuves ECRICOME.

Les frais d'inscription sont gratuits pour les étudiants boursiers mais vous devrez tout de même payer 30 € pour les frais de dossier et 35€ pour le test TAGE 2.

 

Nombre de places offertes pour le concours Tremplin 1 session 2017

Au total 525 places sont ouvertes et voici la répartition selon les écoles:

 

Écoles de Commerce Nombre de Places
KEDGE Business School 300 Places
NEOMA Business School 225 Places

 

 Les épreuves écrites du Concours Tremplin 1

Le concours Tremplin 1 est composé de trois épreuves écrites :

  • un test d'anglais (1h30) : QCM de 80 questions réparties en 4 catégories de 20 questions chacune (Structure, Expression écrite, Compréhension de texte, Vocabulaire).
  • le Test d'Aptitude à la Gestion des Entreprises Tage 2 (2h) : 70 questions qui évalue la capacité de mémorisation, la capacité à résoudre des problèmes mathématiques et la capacité de raisonnement et de logique.
  • une épreuve de synthèse (3h) : il faut réaliser une synthèse et une analyse argumentée de plusieurs documents qui traitent d'un sujet d'ordre général.

 

Coefficients des épreuves écrites

 

Écoles de commerce

 

 

Anglais

 

TAGE 2

 

Synthèse

KEDGE Business School 2 2 2
NEOMA Business School 1 3 2

 

 Les épreuves orales du concours Tremplin 1

Les épreuves orales du concours Tremplin 1 s'adressent aux candidats déclarés admissibles à l'issue des épreuves écrites.

Elles comprennent :

  • un oral d'anglais (40 minutes),
  • un oral dans une autre langue (40 minutes),
  • un entretien individuel (30 à 45 minutes) .

Les oraux de langues n'ont lieu qu'une seule fois dans l'école choisie comme centre d'épreuves orales, tandis que l'entretien se passe dans chacune des Ecoles où le candidat est déclaré admissible suite aux écrits. Les candidats devront prendre rendez-vous auprès des écoles pour passer les différentes épreuves orales.

Les langues admises pour l'épreuve de LV2 sont l'allemand, l'arabe, le chinois, l'espagnol, l'hébreu moderne, l'italien, le japonais, le polonais, le portugais, le russe et le vietnamien.

 

Coefficients des épreuves orales

Écoles de commerce

Anglais LV2 Entretien individuel
KEDGE Business School 1 1 3
NEOMA Business School 1 1 2

 

 Suivez le Concours Tremplin 1 :    Page Facebook du Concours Ecricome  @ecricome - Compte Twitter du Concours Ecricome   

 

 

Lecture recommandée sur ce thème

Concours Tremplin 2 : Concours d'Ecoles de Commerce en Admissions Parallèles

Le concours Tremplin 2 est ouvert aux étudiants titulaires (ou susceptibles d'être titulaires à la rentrée suivante) d'un diplôme Bac +3 minimum, quelle que soit la filière d'études. Il permet d’intégrer l'une des 2 écoles de commerce suivantes :  KEDGE Business School ou NEOMA Business School.

L'épreuve controversée du Concours Tremplin 2 est maintenue

François Bonvalet, directeur général d'Ecricome explique les différentes raisons qui ont amené les organisateurs du concours Ecricome à maintenir l'épreuve d’analyse de textes comparés.

 

Tremplin 2, une épreuve écrite qui restera dans les annales

Samedi dernier, les étudiants qui passaient les écrits du concours Tremplin 2 ont été surpris lorsqu'ils ont découvert le sujet de l'épreuve d'analyse de textes comparés ; le corrigé était en ligne sur le site du concours Ecricome depuis plusieurs mois. Un bug inédit qui selon le directeur général d'Ecricome, François Bonvalet serait du "à un dysfonctionnement administratif".

 

Haut de Page