Le quotidien d’un élève de prépa

Comment bien choisir sa prépa?

Le quotidien d’un élève de prépa

 

La classe prépa est une filière connue pour son exigence et sa difficulté. C’est parce que le niveau intellectuel demandé est élevé et les efforts à fournir importants que la prépa s’adresse aux très bons élèves, capables de beaucoup travailler.

Néanmoins, la transition entre le lycée et la prépa peut se révéler plus difficile que ce que l’on pense… Futur préparationnaire, voici ce qui vous attend !

Le quotidien d’un élève de prépa est bien différent du quotidien d’un lycéen.

L’objectif n’est plus de préparer un examen mais un concours, il faut donc être prêt à vivre avec une nouvelle pression, celle de devoir être meilleur que les autres pour décrocher la meilleure école ou du moins celle de ses rêves.

L'emploi du temps

L’emploi du temps est nettement plus chargé : il faut compter en moyenne 32 heures de cours auxquelles il faut ajouter les deux colles (Aussi appelées "khôlles", les colles de prépa sont un entraînement intensif aux oraux des concours) par semaine, les heures de DST et au moins 20 heures de travail personnel.

L’une des choses les plus difficiles est de rester concentré l’ensemble de la journée et de rester en forme pour travailler efficacement en rentrant des cours. Les colles ont généralement lieu en fin de journée, il n’est donc pas rare de finir certains soirs vers 19h30.

Etre scolaire et rigoureux

Mis à part la densité des cours, les élèves de classe prépa sont confrontés à une nouvelle difficulté, celle d’être face à une véritable exigence de la part de leurs professeurs et à des résultats en baisse

Le niveau académique de la prépa est bien plus élevé que celui du lycée, les notions sont plus complexes et abstraites et la quantité de connaissances à ingurgiter énorme.

L’un des enjeux de la prépa est d’assimiler l’ensemble des notions du programme le plus rapidement possible. Un élève de prépa doit donc être en mesure d’accepter les mauvaises notes tout en gardant confiance en lui.

Par ailleurs, si beaucoup tentent – à tort - de caricaturer la prépa comme un enfer où la loi du plus fort règne, il est certain que la logique d’une préparation aux concours exige de la part des élèves d’être prêts à être classés par rapport aux autres.  

Garder du temps pour soi

Beaucoup diront que la clé pour réussir sa classe préparatoire est de trouver un équilibre entre le travail et une vie personnelle saine.

L’un des pièges de la classe préparatoire est d’oublier qu’il s’agit d’un véritable marathon et qu’il faut économiser ses forces pour être sûr d’être en forme pendant les dernières révisions et les épreuves. Ainsi, ménagez-vous et gardez-vous du temps pour des activités extrascolaires : quand certains s’adonnent au sport pour se défouler, d’autres préfèrent jouer d’un instrument ou simplement de sortir voir des amis, libre à chacun, l’important étant de s’aérer l’esprit.

La prépa n’est en rien une formation évidente mais il est indéniable qu’elle apporte énormément tant sur le plan intellectuel que personnel.

 

 Tous les préparationnaires sauront vous le dire : en plus d’avoir appris à travailler, ils ont appris à encaisser les échecs et à repousser leurs limites.

Quelle que soit l’école qu’ils ont obtenue, très peu regrettent ce parcours qu’ils jugent enrichissant à tous points de vue. 

Groupe réussite
Contenu Fourni par Groupe Réussite
Spécialiste des stages intensifs en prépa et lycée
01 53 10 82 21 
 
 

 

Découvrez PPA Business School : École n°1 en alternance

PPA Business School

 

 

 

 Écoles à la une


 

Haut de Page