Guide des Troisièmes cycles, Masters et MBA

Guide des Troisièmes cycles,

Mastères spécialisés et MBA

 

Marketing, Commerce, GestionFinance, industrie du luxe, industrie aéronautique, tourisme ou management… les domaines proposés par les troisièmes cycles sont très variés et couvrent tous les champs de l'activité économique. Vous pouvez facilement vous spécialiser dans un domaine ou acquérir une double compétence très appréciée des recruteurs grâce à un Mastère Spécialisé (MS) ou un MBA.

Pour certaines fonctions le troisième cycle est devenu indispensable. N'espérez pas obtenir un poste à responsabilité dans le conseil, l'audit, le contrôle de gestion, la stratégie d'entreprise ou les ressources humaines (la liste n'est pas exhaustive !) sans passer par un troisième cycle.

Le schéma LMD pour Licence (bac +3), Master (bac +5) et Doctorat (bac +8) rend obsolète le niveau bac +4 et fait du troisième cycle une nouvelle référence. C'est une année qui permet aux étudiants de se spécialiser mais c'est également une garantie contre le chômage (le taux d'emploi à la sortie d'un troisième cycle atteint 95%) et un choix qui peut s'avérer décisif dans l'évolution de votre carrière professionnelle. Il vous assure un statut de cadre (dans 75% des cas) et vous permet d'atteindre un nouveau palier dans la grille de rémunération des entreprises.

Les dénominations anglo-saxonnes (MS, MSc, MBA, …) vous permettent également de travailler plus facilement à l'étranger et donnent plus de lisibilité à votre cursus pour un recruteur étranger, souvent perdu dans les dédales du système éducatif français.

 

Faire un troisième cycle en alternance 

Vous pouvez envisager un troisième cycle en alternance, qui vous permet de vous spécialiser tout en acquérant une première expérience significative. Vous serez rémunéré (entre 50 et 75% du SMIC, voire plus dans certaines entreprises) et le contrat peut déboucher sur un emploi dès l'obtention de votre diplôme.

Au-delà de ses avantages pour l'étudiant, l'alternance est souvent considérée comme une période d'essai par les entreprises, qui peuvent tester des candidats potentiels à moindre coût (elles bénéficient d'exonération de charges sociales). Attention toutefois, car seules les écoles qui vous permettent de signer un contrat d'apprentissage vous feront bénéficier du statut d'apprenti et de tous ses avantages.

  • Avant de vous lancer dans cette voie, faites le point sur votre parcours et sur vos compétences :
  • Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?
  • Quel est le niveau moyen d'études pour le métier que vous visez ?
  • Envisagez-vous une carrière à l'international ?
  • Avez-vous intérêt à vous spécialiser ou plutôt à acquérir une double compétence ?

Autant de questions qu'il faut absolument vous poser avant de vous engager dans un troisième cycle.

 

 

Haut de Page